hero-post-image
Allergie

Il est important d'empêcher les allergies de s'aggraver

Les allergies chroniques sont responsables d’inconfort, perturbent le sommeil et provoquent une baisse du rendement au travail et à l'école chez les adultes et les enfants. Mais saviez-vous que le fait de laisser les allergies longtemps sans les traiter peut entraîner des symptômes vraiment pénibles et difficiles à contrôler ?

Les allergies chroniques peuvent déclencher l'asthme

Non traitée, l'allergie aux acariens est liée au développement de l'asthme. En effet, si vous ou votre enfant souffrez d'une allergie aux acariens et que vous ne la traitez pas, vous avez de fortes chances que votre allergie évolue en asthme.

De plus, plusieurs études médicales ont permis d’établir une corrélation entre l'exposition précoce aux allergènes d'acariens chez les bébés et les symptômes d'asthme plus tard dans l'enfance. Si vous ou votre enfant souffrez déjà d'asthme causé ou exacerbé par une allergie aux acariens, un traitement inadéquat peut entraîner une aggravation des symptômes, des difficultés respiratoires incontrôlées et même des crises d'asthme mettant la vie en danger.

Les effets de l'allergie ne se limitent pas à des problèmes tels que l'obstruction  nasale, l'écoulement du nez, des yeux qui brûlent ou de l'asthme, qui suffisent déjà à eux seuls à rendre la vie difficile  aux personnes allergiques. Ces personnes sont souvent particulièrement vulnérables aux infections virales et tombent facilement malades lorsqu'un virus circule dans leur environnement.

Les sinus qui sont continuellement enflammés et pleins de mucus sont un terrain fertile pour les microbes. Au lieu d'avoir uniquement des sinus douloureux et un nez qui coule, la personne dont l’allergie est mal gérée peut développer des infections virales respiratoires difficiles à traiter. En conséquence, en plus du fardeau des symptômes d'allergie, elle peut aussi souffrir des effets d’infections virales, un double problème susceptible de mener à un cercle vicieux.

cold-vs-allergy-the-differences

Une peau continuellement irritée : une porte ouverte pour les bactéries

La dermatite atopique, qui provoque une sécheresse cutanée, des rougeurs et des démangeaisons, se manifeste chez les personnes sensibles lorsqu'elles entrent en contact avec des allergènes d'acariens, ce qui arrive chaque jour dans la plupart des habitations. Une dermatite non traitée peut entraîner une irritation grave de la peau, incitant les personnes atteintes à se gratter et à triturer les zones touchées. Les couches cutanées affaiblies par les égratignures, les fissures et l'inflammation sont des portes ouvertes pour les infections bactériennes de la peau, ce qui ne fait qu'ajouter à l'inconfort des dermatites allergiques.

Une souffrance permanente altère le sommeil

C'est logique : éternuements, démangeaisons des voies respiratoires et congestion nasale peuvent vous empêcher de dormir la nuit. Et si vous vous mouchez continuellement et que vous prenez à répétition des analgésiques pour vos maux de tête dus à une rhinite allergique, la qualité de votre sommeil en souffrira certainement à long terme.

Le manque de sommeil réparateur entraîne une somnolence diurne, un manque de concentration et de l'irritabilité, et peut aussi avoir des répercussions sur le métabolisme et le système cardiovasculaire. Les problèmes de sommeil sont fréquents chez les personnes allergiques et peuvent causer une insomnie chronique.

Saviez-vous que la fatigue peut aussi être un effet direct d'une réaction allergique ? Combinée à un sommeil perturbé, elle peut entraîner des problèmes de prise de décision, un risque accru de blessures, une plus grande probabilité d'accidents de voiture et un rendement moindre au travail ou à l'école.

allergy-symptoms-in-children-should-be-taken-seriously

Évitez les symptômes allergiques à long terme en traitant votre habitation

Il est clair que les allergies chroniques causent plus que des symptômes respiratoires et cutanés inconfortables. Lorsqu'elle n'est pas traitée, l'allergie aux acariens peut augmenter le risque d'infection bactérienne, d'asthme grave et même de troubles du sommeil et de l'humeur à long terme. La meilleure façon d'éviter ces risques est d'éviter la source d'allergènes en premier lieu en éliminant les acariens de votre habitation et en les empêchant d’y revenir.

Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour limiter le nombre d'acariens dans votre espace de vie. Nos experts vous conseillent.

Benjamin Tillier

Écrit sur août 12 par

Benjamin Tillier

Benjamin Tillier a plus de 18 ans d'expérience internationale dans divers secteurs. Il est actif dans l’industrie healthcare depuis 2011. En contact réguliers avec des personnes allergiques aux acariens et des médecins et professeurs leader d’opinion en allergologie, il acquis une connaissance approfondie dans ce domaine.

Trouve moi sur

Articles liés

Impacts et conséquences de l'allergie aux acariens
Allergie

Impacts et conséquences de l'allergie aux acariens

Un éternuement ou deux, et une légère congestion nasale ne sont pas les seules conséquences de l'allergie aux acariens. Si vous êtes sensible aux ...

Lire plus
Rhume ou allergie : quel est mon problème ?
Allergie

Rhume ou allergie : quel est mon problème ?

L'écoulement nasal, appelé rhinorrhée dans le monde médical, est le résultat d'une rhinite, une inflammation des voies nasales. Changements de ...

Lire plus

Abonnez-vous à notre newsletter?