hero-post-image
Allergie

Rhume ou allergie : quel est mon problème ?

L'écoulement nasal, appelé rhinorrhée dans le monde médical, est le résultat d'une rhinite, une inflammation des voies nasales. Changements de température et d'humidité (rhinite vasomotrice), exposition à des particules ou produits chimiques présents dans l'air, allergies, virus et réactions à des médicaments ou à des changements hormonaux : la rhinite peut avoir différentes causes. Mais comment faire la différence entre rhinite virale et rhinite allergique ?

Rhume ou allergie : les différences

Que la rhinite soit allergique ou virale, la peau qui tapisse l'intérieur du nez (appelée muqueuse nasale) gonfle et sécrète du mucus. C’est cependant la présence d'autres symptômes qui indiquera si vos éternuements (ou les symptômes de votre bébé, de votre enfant ou d'un membre de votre famille) sont dus à un agent pathogène ou à un allergène.

Causés par des virus, les rhumes courants commencent par des éternuements et évoluent vers un nez bouché avec un mucus souvent verdâtre. Vous pouvez aussi présenter d’autres symptômes : mal de gorge, toux, sinusite ou conjonctivite, affection inflammatoire de l'œil avec production de sécrétions jaunes ou verdâtres.

La rhinite allergique est un type de rhinite chronique qui se manifeste principalement par des éternuements, un mucus nasal clair et aqueux, un nez qui coule et des yeux larmoyants qui démangent. L'irritation des voies respiratoires peut entraîner une toux allergique sèche. La fièvre n'est pas associée à la rhinite allergique.

cold-vs-allergy-the-differences

Rhinite allergique : ce qu'il faut savoir

La rhinite allergique est la réponse excessive de l'organisme à l'exposition aux allergènes  ; elle entraîne la libération d'histamines. Les histamines déclenchent un gonflement nasal qui provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et une surproduction de mucus, d'où les symptômes allergiques perturbants que vous connaissez peut-être.

Si la rhinite allergique survient pendant la floraison saisonnière des plantes allergènes, elle est considérée comme une rhinite saisonnière, aussi appelée « rhume des foins ». La rhinite persistante survient lorsqu'une personne est constamment exposée à des allergènes dans son environnement. Les symptômes peuvent culminer au réveil le matin et se répéter tout au long de la journée.

Les allergènes d'acariens ont tendance à causer une rhinite persistante chez les personnes sensibles, avec pour conséquence une perte de productivité, une baisse du rendement scolaire, une distractibilité accrue et une mauvaise qualité du sommeil. Les crises d'allergie peuvent même causer de l'asthme dans certains cas. L'asthme est un symptôme distinct de la rhinite allergique, qui entraîne une respiration sifflante et des difficultés respiratoires.

Curieux de connaître les symptômes de l'allergie aux acariens ? Cliquez ici pour en savoir plus.

basics-of-allergic-rhinitis

Benjamin Tillier

Écrit sur août 12 par

Benjamin Tillier

Benjamin Tillier a plus de 18 ans d'expérience internationale dans divers secteurs. Il est actif dans l’industrie healthcare depuis 2011. En contact réguliers avec des personnes allergiques aux acariens et des médecins et professeurs leader d’opinion en allergologie, il acquis une connaissance approfondie dans ce domaine.

Trouve moi sur

Articles liés

Il est important d'empêcher les allergies de s'aggraver
Allergie

Il est important d'empêcher les allergies de s'aggraver

Les allergies chroniques sont responsables d’inconfort, perturbent le sommeil et provoquent une baisse du rendement au travail et à l'école chez les ...

Lire plus
Insomnie ou allergie ?
Allergie

Insomnie ou allergie ?

Beaucoup d'entre nous souffrent de problèmes de sommeil : réveils nocturnes répétés, ronflement, difficulté d'endormissement, somnolence diurne et ...

Lire plus

Abonnez-vous à notre newsletter?